Buts et Objectifs d’apprentissage

Développer des apprenant·e·s métalettré·e·s

Il y a quatre buts à atteindre en vue de former des apprenant·e·s métalettré·e·s. Chacun d’eux comprend un certain nombre d’objectifs d’apprentissage. Si certains des objectifs de la métalittératie font écho à des principes associés depuis longtemps à la littératie informationnelle, d’autres sont originaux, reflétant ainsi les évolutions de l’écosystème informationnel. La plupart des objectifs d’apprentissage vont donc bien au-delà de la traditionnelle littératie informationnelle et ils proposent des résultats pouvant être mis en œuvre dans divers contextes éducatifs.

L’apprentissage de la métalittératie relève de quatre domaines : le domaine comportemental (c’est-à-dire ce que les élèves devraient être en mesure de mener à bien lors d’activités d’apprentissage, soit des habiletés ou des compétences), le domaine cognitif (c’est-à-dire ce que les apprenant·e·s devraient savoir lorsqu’ils ont terminé leurs activités d’apprentissage, soit la compréhension, l’organisation, l’application ou l’évaluation), le domaine affectif (c’est-à-dire les changements dans les émotions ou les attitudes des apprenant·e·s par leurs activités d’apprentissage) et le domaine métacognitif (c’est-à-dire ce que les apprenant·e·s pensent à propos de leur propre pensée, soit la compréhension réflexive de comment et pourquoi il·elle·s apprennent, de ce qu’il·elle·s savent et ne savent pas, de leurs idées préconçues et de comment continuer à apprendre). Chaque objectif d’apprentissage ci-dessous appartient à un ou plusieurs de ces domaines et est étiqueté comme tel (Affe. pour comportemental ; Comp. pour cognitif ; Affe. pour affectif ; Méta. pour métacognitif).

Ces objectifs d’apprentissage reposent sur le postulat que les apprenant·e·s métalettré·e·s, comme on les appelle ici, doivent être en apprentissage constant, considérant le fait que le paysage de l’information évolue continuellement et rapidement. Les enseignant·e·s et les apprenant·e·s peuvent atteindre ces objectifs de diverses manières, selon le contexte d’apprentissage, en opérant une sélection parmi une gamme d’activités d’apprentissage. Les objectifs ont été conçus de manière large afin de rester évolutifs, reproductibles et accessibles dans un large éventail de contextes.

But 1 : évaluer activement le contenu tout en évaluant ses propres biais

  1. Vérifier une expertise tout en reconnaissant le fait que des experts existent. (Affe.Cogn.)
  2. Reconnaître que le contenu n’est pas toujours produit pour de bonnes raisons ou qu’il contient des biais plus ou moins évidents. (Cogn.)
  3. Réfléchir sur la façon dont on perçoit l’information (ou un contexte d’information) afin de prendre en compte plusieurs perspectives. (Affe.Méta.)
  4. Rechercher volontairement de l’information avec une diversité de points de vue et de sources. (Comp.)
  5. Déterminer comment l’intention d’une source, son support ou la façon dont elle est délivrée peut affecter la valeur qu’on lui accorde selon la situation dans laquelle on se trouve. (Comp.Cogn.)
  6. Faire la distinction entre un commentaire éditorial et une approche basée sur la recherche, même si toute information a une part de subjectivité. (Cogn.)
  7. Déterminer la valeur des informations, officielles ou non, provenant de sources en ligne (sources universitaires, contenu d’internautes, ressources éducatives, etc.). (Cogn.)
  8. Évaluer l’information qui est produite par des internautes sur les médias sociaux et différencier opinions et faits. (Comp.Cogn.)
  9. Évaluer de manière critique les informations, peu importe leur origine (y compris le contenu évolutif du Web). (Comp.)
  10. Étudier son ressenti quant aux informations présentées et observer leur influence sur sa propre réaction. (Affe.Méta.)

But 2 : s’engager avec la propriété intellectuelle de façon éthique et responsable

  1. Faire la distinction entre le fait de produire une information originale et le fait de « remixer » du contenu sous licence ouverte. (Cogn.)
  2. Produire et partager de manière responsable une information originale, ainsi que remixer ou réutiliser de manière éthique du contenu sous licence ouverte. (Comp.)
  3. Distinguer les informations publiques des informations personnelles et prendre des décisions éthiques et éclairées pour partager adéquatement de l’information en ligne. (Cogn.)
  4. Faire la distinction entre droits d’auteur, Creative Commons et licences ouvertes lors de la création de contenu original ou réutilisé ; faire cette même distinction lors de l’attribution d’une licence. (Comp.Cogn.)
  5. Identifier et suivre les préconisations en matière de propriété intellectuelle selon le cadre dans lequel on travaille. (Comp.Cogn.)

But 3 : produire et partager des informations dans des environnements collaboratifs et participatifs

  1. Se percevoir en tant que producteur et consommateur d’informations. (Affe.Méta.)
  2. Participer de façon consciencieuse et éthique aux environnements collaboratifs. (Comp.)
  3. Protéger la vie privée et sécuriser ses informations en ligne de façon active. (Comp.Cogn.)
  4. Partager les connaissances de façon précise et efficace par la production de contenu en utilisant des formats et des plateformes appropriées et en évolution. (Comp.)
  5. Traduire l’information présentée de telle sorte qu’elle corresponde aux besoins d’un public spécifique. (Comp.Cogn.)
  6. Reconnaître le fait que les apprenant·e·s enseignent eux aussi ; enseigner ce que l’on sait ou ce que l’on apprit dans des environnements collaboratifs. (Affe.Comp.Cogn.)
  7. Évaluer et vérifier de manière critique le contenu généré par un utilisateur et s’en servir correctement pour la création de nouvelles connaissances. (Comp.Cogn.)
  8. Considérer les diverses valeurs et normes culturelles pour créer et partager de l’information destinée à un public mondial. (Comp.Cogn.)

But 4 : développer des stratégies d’apprentissage pour atteindre ses objectifs personnels et professionnels.

  1. Reconnaître que l’apprentissage est un processus et que le fait d’identifier des erreurs peut mener à de nouvelles connaissances ou découvertes. (Méta.)
  2. Évaluer ses apprentissages pour identifier les nouvelles connaissances acquises et les lacunes dans sa propre compréhension. (Cogn.Méta.)
  3. Admettre que son esprit critique dépend des connaissances que l’on possède sur un sujet et chercher activement à approfondir ses connaissances en se posant des questions et en faisant des recherches. (Affe.Comp.Cogn.Méta.)
  4. Valoriser la persévérance, l’adaptabilité et la flexibilité dans la formation tout au long de la vie. (Méta.)
  5. S’adapter aux nouvelles situations d’apprentissage en étant flexible à l’égard des différentes méthodes d’apprentissage. (Affe.Comp.)
  6. Comprendre les nouvelles technologies ainsi que leurs impacts sur l’apprentissage et s’y adapter. (Affe.Comp.)
  7. Communiquer efficacement et collaborer dans des espaces partagés afin d’apprendre avec des perspectives multiples. (Comp.Cogn.)
  8. S’engager dans un apprentissage autonome et éclairé qui stimule une vision du monde élargie autour de l’écosystème de médias sociaux. (Comp.Méta.)
  9. Mettre en œuvre un apprentissage métalettré dans ses valeurs et dans ses actes, tout au long de sa vie. (Méta.)

Traduction des Buts et objectifs de la métalittératie par Florent Michelot (2019) selon  Jacobson, T. E. et Mackey, T. P. (2018, 11 avril). Goals and Learning Objectives. Récupéré de https://metaliteracy.org/learning-objectives/

French translation February 26, 2019 by Florent Michelot

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s